close
    search Buscar

    Que voir et faire à Paris

    Qui suis-je
    Judit Llordes
    @juditllordes

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu


    Que voir à Paris


    Un compte rendu exhaustif de la capitale française nécessiterait non pas un, mais des centaines d'articles. Parmi les données qui étayent cette thèse, la plus emblématique est peut-être celle des musées : il y en a plus de 150 et chacun d'entre eux mérite une visite. Par conséquent, étant donné l'impossibilité de tout voir en même temps (à moins de disposer d'énormes ressources en temps et en argent), vous devez faire un choix. Un choix qui, à son tour, est bon pour prendre en compte le mélange unique de culture, d'art, d'histoire, de divertissement et de gastronomie que la ville offre en grande quantité. Voici notre liste personnelle de choses à faire et à voir à Paris. Bonne lecture.



    Tour Eiffel


    L'histoire ne peut que commencer par la Tour Eiffel, le plus célèbre symbole de Paris. Inaugurée en 1889, à l'occasion de la 10e Exposition universelle (et du centenaire de la Révolution française), cette gigantesque tour, dans le projet initial, aurait dû être démantelée vingt ans après sa construction. Au contraire, non seulement il a survécu à l'ensemble du XXe siècle, mais au XXIe siècle, grâce surtout à l'énorme potentiel d'Internet, il s'est définitivement imposé comme une icône mondiale, capable d'attirer des millions de visiteurs chaque année. Et dire qu'au départ, le projet était fortement rejeté par l'opinion publique parisienne. Certains l'ont même qualifié de "menace pour l'histoire de France".


    Arc de Triomphe


    Après la Tour Eiffel, c'est au tour de l'Arc de Triomphe, autre symbole incontesté de l'identité parisienne. Il est situé sur la place Charles De Gaulle, anciennement place d'Etoile, à l'extrémité ouest des mythiques Champs Elysées, dont nous parlerons plus en détail au point suivant. L'Arc était très désiré par Napoléon Bonaparte, qui a confié sa construction à l'architecte Jean Chalgrin. Ce dernier mourut cependant en 1811, cinq ans après le début des travaux, qui ne furent donc inaugurés qu'en 1836, trente ans après la pose de la première pierre. L'inspiration est l'Arc de Titus à Rome, bien que l'Arc de Triomphe, emblème de la grandeur de l'empire napoléonien, surpasse de près de trois fois le monument de l'époque flavienne.



    Champs Elysées


    Selon beaucoup, c'est la plus belle rue du monde, même si, il faut bien le dire, elle est depuis des années plus populaire et fréquentée par les touristes que par les Parisiens. Ces derniers affluent sur l'avenue des Champs-Élysées, notamment lors des célébrations officielles (en particulier le défilé du 14 juillet) et des célébrations sportives impliquant la ville et/ou la nation. La route, longue de près de 2 kilomètres, va de l'Arc de Triomphe à la place de la Concorde. La reine Marie de Médicis a voulu qu'il soit construit au début du XVIIe siècle, dans l'intention d'en faire une continuation du beau Jardin Des Tuileres (voir point suivant). La fortune touristique et commerciale de la région a commencé dans la seconde moitié du XIXe siècle. La partie supérieure de l'avenue, celle qui a, pour ainsi dire, l'Arc de Triomphe comme sommet, est désormais un temple du shopping de luxe : Versace, Dior, Luois Vitton, Chanel, Jean Paul Gaultier et bien d'autres (dont Nike et Adidas) y ont une vitrine.


    Jardin des Tuileries


    Étape incontournable d'une visite à Paris, le Jardin des Tuileries a plusieurs "flèches" à son arc. Tout d'abord, c'est un endroit magnifique, né au XVIe siècle par "caprice" de Catherine de Médicis qui, après la construction du palais éponyme, voulait un lieu de divertissement pour les cérémonies et les banquets. C'était au début, car par la suite - et nous en venons au deuxième point en faveur - le jardin a été ouvert à toutes les couches sociales de la ville et a été équipé de cafés, de kiosques, de hamacs et de toilettes publiques.



    Musée du Louvre


    Giotto, Beato Angelico, Botticelli, Leonardo, Michelangelo, Caravaggio, Parmigianino et bien d'autres. La collection d'art italien suffirait à qualifier le Louvre de plus beau musée du monde. Et pourtant, ce n'est pas fini car il y a aussi des expositions consacrées à l'art oriental, égyptien et gréco-romain. En résumé, la peinture, la sculpture et l'archéologie font du musée du Louvre une étape incontournable de la visite de Paris. Des millions de visiteurs s'aventurent chaque année dans ce bâtiment qui contient environ 30 000 œuvres d'art (l'estimation est sous-estimée). Il a été calculé qu'il faudrait 100 jours pour tout voir, à condition de passer quelques secondes dans chaque pièce.


    Musée d'Orsay


    D'une ancienne maison royale (Louvre) à une ancienne gare (d'Orsay) ou, si vous préférez, de Léonard, Michel-Ange et Titien à Van Gogh, Gaughin et Cézanne. Et oui, parce que le musée d'Orsay offre l'un des aperçus les plus complets au monde de l'impressionnisme et du post-impressionnisme. Pas seulement. Urbanisme, architecture, design et cinéma sont les autres thèmes abordés dans cette ancienne gare ferroviaire transformée en musée en 1986 à partir d'un projet de l'architecte italien Gae Aulenti .


    Centre Pompidou


    Après le Louvre et le Musée d'Orsay, c'est au tour du Centre Pompidou. Si les deux premiers, en effet, éclairent le passé artistique, historique et culturel de la France et de l'Europe, l'espace muséal voulu par le Président de la République, Georges Jean Raymond Pompidou, éclaire le présent et l'avenir de la nation transalpine. Construit dans les années 1970, ce musée a profondément renouvelé la vie culturelle de Paris. Non seulement en raison des nombreuses œuvres exposées (dont Matisse, Kandinsky, Mirò, Picasso), mais précisément parce que le bâtiment dans son ensemble a été conçu et construit en rupture avec l'architecture qui avait accompagné le développement urbain de la ville.



    Quartier latin


    Le Quartier Latin, cœur battant de 68 à Paris, s'étend entre les 5e et 6e arrondissements de la ville. Ainsi, malgré son nom, il ne s'agit pas d'un véritable quartier, mais d'une zone plus vaste présentant des particularités spécifiques. La première, de nature historique, fait référence au fait qu'il fut un temps où les universitaires et les étudiants de la Sorbonne (voir photo) se parlaient en latin (d'où le nom). La seconde est la présence du Panthéon, le monument construit par Louis XV en l'honneur de Sainte Geneviève, la patronne de Paris. Plusieurs personnalités éminentes sont enterrées à l'intérieur de ce monument : entre autres, Jean Jacques Rosseau, Emile Zola et Victor Hugo.


    Notre Dame


    Avec la Tour Eiffel et le Louvre, la cathédrale Notre-Dame est le monument le plus visité de Paris. Une église majestueuse qui date de 1163, année où l'évêque de l'époque, Maurice De Sully, a donné l'ordre de construire un édifice qui symboliserait également le statut de la capitale de la ville sur le plan religieux. L'invitation a été acceptée au fil du temps (pour l'achèvement de l'église, il a fallu, en fait, environ 2 siècles) par des milliers de charpentiers, de forgerons, de forgerons et d'artistes capables de créer un chef-d'œuvre de l'art gothique qui, à des centaines d'années de distance, fascine encore même ceux qui sont totalement dépourvus d'histoire de l'art. Il faut dire qu'au fil des siècles, l'église a subi plusieurs changements, dont le plus grave s'est sans doute produit pendant les années tumultueuses de la Révolution française. Ce n'est qu'au XIXe siècle, notamment après la fortune littéraire du roman éponyme de Victor Hugo ("Notre Dame de Paris"), qu'est née la volonté de mettre fin à la décadence qui s'était emparée de ce temple majestueux dominant l'île de la.


    Versailles


    L'attraction d'un voyage à Paris ne peut pas manquer le château de Versailles. Il n'existe peut-être aucun bâtiment au monde capable d'évoquer avec autant d'éloquence l'idée de puissance sans perdre, toutefois, l'harmonie et la grâce. Il suffit de considérer deux aspects pour mieux cerner ce dont nous parlons : premièrement, le fait que la zone où Louis XIV (1638-1715) voulait construire le palais était marécageuse et entourée de bois. Il n'est pas étonnant que Louis XIII, père du "Roi Soleil", l'ait utilisé comme terrain de chasse. Le deuxième aspect à prendre en compte est la surpopulation qui a caractérisé le palais pendant plusieurs années.


    Montmartre


    Montmartre est un autre lieu incontournable de la visite de Paris. Quartier à l'âme bohème affirmée, il a longtemps été un refuge pour l'avant-garde artistique de passage dans la ville. Pas seulement des artistes, en effet : la lutte politique, associée à une ferveur intellectuelle marquée, a toujours marqué les journées de cette région vallonnée d'où, on s'en souvient, est partie la révolte de la Commune de Paris en 1871. Depuis quelque temps, le commerce et le tourisme ont remplacé l'expérimentation artistique et la passion politique, même si la fascination d'une localité sui generis, d'une véritable "ville dans la ville", a survécu chez ses habitants. a survécu chez ses habitants.



    Que faire à Paris


    Jusqu'à présent, nous avons expliqué ce que vous pouvez voir dans cette merveilleuse destination et ses environs en termes de tourisme et de culture. Si vous êtes plus aventureux et souhaitez vivre des expériences uniques, ne vous inquiétez pas, Paris est l'endroit idéal.


    • Promenade en bateau sur la Seine : Des millions de visiteurs naviguent chaque année sur les canaux de la Seine. À bord des caractéristiques Bateaux Mouches (bateaux entièrement vitrés, partiellement ouverts et partiellement fermés), Paris est encore plus beau qu'il ne l'est déjà habituellement.
    • Disneyland Paris : Sur une liste de choses à faire et à voir à Paris, vous ne pouvez pas manquer Disneyland Paris, le plus grand parc d'attractions d'Europe (parmi les 10 premiers du monde) qui, depuis 1992, attire des millions de visiteurs par an dans la ville .
    • Goûter un bon fromage français : Si la France est connue pour avoir quelque chose qui la caractérise, c'est bien ses fromages. Rendez-vous dans un magasin de fromage et consacrez-vous à une dégustation approfondie de fromage.
    • Visite de Notre-Dame : La cathédrale Notre-Dame est le symbole architectural de Paris, source d'inspiration des chefs-d'œuvre littéraires et cinématographiques les plus variés.
    • Découvrir Paris sur quatre roues : L'alternative à la croisière ? Bien sûr, le bus touristique. Une visite en bus vous permet d'admirer tous les principaux monuments de Paris d'une manière pratique, confortable et innovante.
    • Tomber amoureux à Montmartre : creusé dans les pentes de la colline de la Butte, Montmartre est le quartier le plus romantique et le plus pittoresque de Paris. Les rues escarpées et les escaliers qui montent du centre ville mènent à un quartier créatif et caractéristique de la Ville Lumière.
    • Profitez d'un spectacle au Moulin Rouge : Après une journée remplie de monuments et de mini-croisières, il est temps de visiter la maison du can-can et des danses sauvages. Le Moulin Rouge est le temple du cabaret parisien, au milieu des paillettes, des paillettes, du champagne et des paillettes. Il est impossible d'organiser un voyage à Paris sans prévoir une soirée au moulin à danser le plus célèbre du monde.
    • Faites un voyage souterrain dans les Catacombes : Pour une expérience émouvante et très différente des précédentes, les Catacombes sont la bonne étape. Pas un voyage comme les autres, à couper le souffle, évocateur et quelque peu mystique.

    ajouter un commentaire depuis Que voir et faire à Paris
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.